La « Vinotinto » du Venezuela

Et si le Venezuela devenait un pilier du football sud-américain?

Il y a deux ans à peine, la question ne se posait même pas. En effet, la sélection « vinotinto » (littéralement traduit: vin rouge) était réputée pour son éternel statut de lanterne rouge, qu’il s’agisse de la Copa América ou du mini-championnat qualificatif pour les Mondiaux. Tout autre résultat qu’une probante victoire était alors synonyme d’échec et même de honte pour les autres sélections du sous-continent.

Mais depuis deux à trois ans maintenant, la sélection surprend. L’équipe est capable de rivaliser avec la plupart de ses adversaires sud-américains. Même si l’Argentine et le Brésil semblent encore inaccessibles, les « vinotinto » n’ont plus rien à envier aux autres équipes de la zone.

Déjà combatif l’année passé, la sélection a engrangé cette année pas moins de 18 points, remportant son dernier match 4 à 1 contre le Pérou ce week-end et préservant ainsi son espoir de participer à la prochaine Coupe du Monde allemande. Et le peuple vénézuélien suit. Pourtant très influencé par la culture sportive américaine, ce dernier s’intéresse de plus en plus au monde du ballon rond, le baseball ou la boxe n’étant plus les seuls sports qui déchaînent les passions dans le pays.

L’organisation de la prochaine Copa América en 2007 semble prouver que le football se développe rapidement au Venezuela et on peut être sûr que cet événement donnera encore un grand coup de fouet à l’ambition de la « vinotinto ».

Le futur nous le dira…

FIFA.com: Le Venezuela entretient la flamme

 
Amérique | CM 2006

trackback uri 1 commentaire

Malheureusement vous ne pouvez pas laisser votre réaction en ce moment.