Billets Suisse – Turquie: réaction

Ma réaction à chaud en découvrant le mode de distribution par tirage au sort des billets du match de barrage pour la CM 2006 entre la Suisse et la Turquie a été « Quel procédé de merde! je rêve! ». Mais en y regardant de plus près, c’est encore pire…


« les renseignements doivent être sincères et véritables »: sincères? lesquels? c’est quoi un numéro de passeport ou de carte de crédit sincère? est-ce que faire une faute d’orthographe dans son prénom est une manière d’écrire son nom manquant de sincérité?


Pour quelle raison ne peut-on pas s’inscrire sur internet ou par fax? on est en 2005… pourquoi à ce moment-là ne pas prendre en considération uniquement les bulletins d’inscription transmis par messager voyageant jusque chez Ticketcorner à dos de cheval? Et assurant – sincèrement – à son arrivée avoir crié « hop Suisse! » pendant tout le trajet?


On n’informe pas les perdants? Il n’y a pas de petites économies… Donc si 5 jours avant le match on n’a toujours rien reçu, on peut commencer à stresser. Trois jours avant, on peut se dire que cela se présente mal et envisager de voir le match à la télé avec des potes. Un jour avant, il ne reste plus qu’à espérer que la Fédération Suisse de Football (ASF) ou Ticketcorner aient merdé – impossible – et que par miracle le facteur va apporter la précieuse enveloppe le matin du match. Enfin, si au coup d’envoi on n’est toujours en possession d’aucun des billets commandés, on sait finalement avec certitude qu’on a perdu. Soit parce qu’on a pas été tiré au sort, soit parce que les billets arriveront trop tard.



Je ne vois pas très bien ce que les numéros de passeport des 3 autres personnes ont à voir avec le tirage au sort? Pour le match contre la France ce type d’informations n’était pas nécessaire. J’imagine que c’est un stratagème pour tenter d’éviter que certains billets ne finissent vendus sur des sites comme eBay. Très bien joué: pour ne pas que quelques places soient perdues parce que des gens les achètent dans le seul but de les revendre, on rend la vie impossible à TOUS les spectateurs (potentiels). Plus question de commander quatre billets et de voir ensuite avec exactement qui on va au match. Une suggestion à l’ASF pour être encore plus efficace et être certain qu’aucun billet ne soit revendu: jouer dorénavant les matchs à domicile de l’équipe de Suisse à huis clos. Ou plutôt entre officiels et sponsors, mais ne plus commettre l’erreur de mettre la moitié du stade à la disposition des fans suisses.
Je serais pourtant surpris que l’ASF vérifie l’identité de chaque spectateur à l’entrée du stade, sachant que Jeje a pu assister à Suisse – Israël, rencontre classée « à hauts risques », sans que son billet ne soit contrôlé. Mais c’est peut-être un moyen de faire baisser la valeur marchande des billets au marché noir, le acheteurs potentiels risquant d’y refléchir à deux fois avant d’acheter un billet qui ne sera pas à 100% valide. Encore faudrait-il pour cela que Ticketcorner écrive le nom de chaque spectateur sur son billet, ce dont je doute fort.


Une taxe d’inscription de 6 CHF en plus des frais de dossier… taxe d’inscription au concours? seulement payée par les gagnants?
Si tous les participants devaient la payer, ça serait un scandale pire encore que les appels méga-surtaxés des chaînes de télé permettant de gagner des pin’s parlants. D’autant plus quand on sait qu’on ne prend même pas la peine d’avertir les perdants qu’ils n’auront pas droit à un billet. Ca serait donc les gagnants qui sponsoriseraient l’organisation du concours pour tout le monde…

 
CM 2006 | Carton rouge

trackback uri 66 commentaires

Malheureusement vous ne pouvez pas laisser votre réaction en ce moment.