Parlons-nous | Parlons Foot | Parlons Sports | Parlons Rugby | Parlons Santé | Skate Infusion |

Jong Tae-Se, camarade sudiste

chong.jpg44 ans après, la Corée du Nord participera de nouveau à une Coupe du Monde. Grâce à un match nul 0-0 en Arabie Saoudite, les Nord-Coréens ont assuré leur place au mondial sud-africain, tandis que les Saoudiens, habituels qualifiés pour la compétition, devra passer par deux tours de barrages pour y parvenir, contre le Bahreïn puis la Nouvelle-Zélande. L’occasion de se pencher sur le destin de Jong Tae-Se, un joueur de cette équipe nord-coréenne dont l’histoire n’est pas banale.

Pas banale car Jong Tae-Se est en fait Sud-coréen. Le héros national, il est considéré comme le meilleur de la sélection avec 11 buts en 17 matchs, vient en effet du pays voisin, l’ennemi héréditaire avec lequel la Corée du Nord est en guerre! Après l’armistice et l’accord de cessez-le-feu, la Corée du Sud a évolué vers un régime multipartite à l’occidentale, avec le soutien des Etats-Unis. Son voisin nordiste a lui conservé son régime communiste de fer, avec à sa tête le dictateur Kim Jong-Il. Dans cet océan de haine, un Sud-Coréen a bien décidé de porter le maillot national nord-coréen.

Jong Tae-Se est un attaquant extrêmement mobile, surnommé «le Rooney asiatique». Né au Japon de parents Sud-Coréens, il évolue aujourd’hui sous les couleurs du Kawasaki Frontale. Les amateurs de J-League (sur Eurosport 2) le connaissent donc peut-être déjà. Il y a quelques mois encore, personne ne prêtait attention à cet attaquant. Jusqu’au jour où il se fait remarquer lors des Jeux d’Asie de l’Est. Lors des deux premiers matchs de cette compétition, ses tous premiers sous le maillots nord-coréen, Jong Tae-Se marque deux quadruplées, contre la Mongolie puis Macao. Les médias japonais et sud-coréens s’interrogent alors sur ce dénommé Chong (son nom au Japon), que l’on sait Japonais et Sud-Coréen, mais en aucun cas Nord-Coréen.

La réponse à ce point d’interrogation réside dans l’éducation du jeune Chong. Ses parents, fils d’émigrés sud-coréens au Japon, l’ont envoyé faire l’ensemble de ses études à l’école Chongryon, puis à l’université Chosun, des institutions fondées au Japon par le gouvernement nord-coréen, dont le réseau est largement développé que celui de la Mindan, son équivalent sud-coréen. Chong reçoit ainsi un enseignement en coréen, et y découvre les préceptes politiques nord-coréens, auxquels il adhère totalement. Son choix est ainsi fait, il jouera pour la Corée du Nord. Les fédérations japonaise et sud-coréenne ont bien envoyé des émissaires pour lui proposer de porter leur maillot, promesses financières à la clé, mais sa réponse a été ferme: «J’ai choisi de jouer pour la Corée du Nord et il en restera ainsi.» Un choix qu’il dit avoir fait après avoir vu la Corée du Nord perdre contre la Japon en éliminatoires du mondial 2006.

Les choses ne sont elles pas si simples. Les deux Corée ne reconnaissent chacune en aucun cas la souveraineté de l’autre. Impossible dans cette situation pour Jong Tae-Se, citoyen sud-coréen, d’espérer obtenir la double nationalité nord et sud-coréenne. Ce n’est qu’avec l’aide de la Chongryon à l’ambassade nord-coréenne au Japon qu’il obtient finalement un passeport nord-coréen.

On lui conseille alors de ne pas partir en Corée du Nord, le voisin sudiste risquant de la déclarer traître à la patrie. Mais Jong Tae-Se ne change pas d’avis: «Je n’ai pas besoin qu’on me répète les mêmes choses à l’infini. Je sais qu’il y a de gros problèmes en Corée du Nord, mais les gens y sont charmants et, le plus important, fous de football. Je vis au Japon, je vais souvent en Corée du Sud, mais, coryez-moi, je ne suis ni communiste ni capitaliste. Je me sens simplement bien avec ces garçons qui n’ont qu’un jeu de maillots et ne reçoivent pour toute prime à la victoire qu’un fraternelle poignée de mains. J’en ai assez de ces playboys qu’on voit à Tokyo ou à Séoul,» déclare-t-il alors dans un journal japonais. Evidemment, les fédérations sud-coréenne et japonaise sont montées au créneau pour contester la nationalité nord-coréenne du joueur, mais elles ont été déboutées par la FIFA, qui a accepté sa triple nationalité.

Les débuts sous le maillot nord-coréen n’ont cependant pas été à la hauteur des espérances du nouvel international : « Dans mon cœur, j’ai toujours été nord-coréen. C’est donc un grand honneur pour moi de représenter mon pays. J’avais de grandes ambitions en rejoignant mes nouveaux coéquipiers, mais je dois avouer que j’ai été un peu déçu. En J-League, nous avons la chance de disposer d’excellentes infrastructures. Ce n’est malheureusement pas le cas en RPD Corée. L’état d’esprit au sein du groupe m’a aussi surpris. Nous avons affronté des équipes beaucoup plus faibles lors du Championnat d’Asie Orientale, mais mes partenaires ont parfois pris ces matches à la légère. A Frontale, on nous apprend à toujours respecter nos adversaires et à toujours donner le meilleur de nous-mêmes. L’attitude de mes partenaires m’a un peu énervé au début, mais une fois que nous sommes entrés dans le vif du sujet, tout le monde a fait preuve d’une vraie mentalité de compétiteur», déclare-t-il dans un entretien accordé au site de la FIFA.

La suite sera elle plus à son goût: «Certains m’ont conseillé d’opter pour la Corée du Sud ou le Japon, avec lesquelles j’aurais été certain de participer à toutes les Coupes du Monde. Mais c’est justement le problème. Où est la satisfaction? J’ai réussi à me qualifier avec la Corée du Nord et mes parents sont fiers de moi», déclarait-il il y a quelques heures, après le nul ramené d’Arabie Saoudite. Drôle d’histoire que celle de ce joueur qui choisit de jouer pour le plaisir et la satisfaction personnelle dans un pays où l’homme est au service du pays et où la détermination personnelle est presque considérée comme une insulte au régime…

 
Asie | Portrait/Interview
Publicité

trackback uri 11 commentaires

Le nouveau canto ou marc landers, préféré la corée du nord à la new team japonaise c’est olivier aton qui doit etre content. Pf est très accès tiers monde en ce moment marseille iran corée et pendant ce temps la ronaldo prend 1620 euros de l’heure sa fait cher la p— comme il a dit mon ancien banquier.

par Bisso, 19.06.2009 à 07h02   | Citer

Il a l’air très attachant ce garçon.

par Tristelune, 19.06.2009 à 11h03   | Citer

Pf est très accès tiers monde en ce moment marseille iran corée et pendant ce temps ………

Ouais….pas de topic sur l’Euro Espoirs en Suède , les commentaires sur la Coupe des confédérations ne se bousculent pas . En même temps ce sont 2 compètes ou EDF n’est pa

par Nokomment, 19.06.2009 à 11h18   | Citer

En même temps ce sont 2 compètes ou EDF n’est pas présente alors ……….

( Oups manquait un morceau :-) ) )

par Nokomment, 19.06.2009 à 11h20   | Citer

Sinon ,  » Et ça continue en Corée encore , c’est que le début d’accord, d’accord  » Paroles de Francis Cabrel :-) )

par Nokomment, 19.06.2009 à 11h23   | Citer

« Ouais….pas de topic sur l’Euro Espoirs en Suède , les commentaires sur la Coupe des confédérations ne se bousculent pas . En même temps ce sont 2 compètes ou EDF n’est pas présente »

Et dont on se fout même quand elle y est, non? :)

par PJ, 19.06.2009 à 11h45   | Citer

Jong Tae-Se et lui on s’en foot pas !

la coupe marc vivien foé y a quand meme de belle surprise t’es rital pj ?

par bisso, 19.06.2009 à 11h48   | Citer

Bizarre de choisir « sa » sélection nationale pour des raisons politiques …
Mais bon, j’espère que les Nords-coréens seront aussi impressionnants qu’en 1966 qd ils avaient sorti l’Italie puis fait trembler le Portugal d’Eusebio ! ;)

par Xaxou, 19.06.2009 à 12h07   | Citer

@Bisso: ni Rital, ni Egyptien, ni intéressé par cette coupe en bois.

@Xaxou: ça va être dur d’éliminer de nouveau l’Italie. Peut-être qu’avec Hiddink sur le banc? :) )))

par PJ, 19.06.2009 à 12h26   | Citer

Encore un Article bien sympa qui nous fait découvrir certains aspects du foot pas forcément connu.
Ca change des élucubrations de supporters marseillais (dont je fait partie et auxquelles je participe).

Merki!

par Frid, 19.06.2009 à 14h05   | Citer

bel article, bravo pj.

je suis partagé sur ce garçon….. le choix du pays communiste me parait totalement irréel.
sportivement, c’ est louable mais bon sang, idéologiquement et humainement, c’ est incompréhensible…

pour avoir vu quelques actions du garçon, on voit qu’ il a du jus et de la détermination mais rooney asiatique, je trouve ça un peu poussé.

vivement qu’ il n’ y ait plus qu’ une corée!

par thi oc, 19.06.2009 à 21h10   | Citer
Publicité

Laisser un commentaire

HTML autorisé:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Selon son contenu, en particulier si il contient un lien, il se peut que votre commentaire ne s'affiche pas immédiatement et nécessite la validation d'un modérateur. Ceci est une mesure anti-spam! Merci de votre compréhension. Devenez gratuitement un membre de la communauté en vous enregistrant pour éviter ce genre de désagrément.

Bien sûr en déposant un commentaire vous reconnaissez avoir pris connaissance de la charte des commentaires de notre réseau.

Ce blog supporte le service de Gravatar.com.