Parlons-nous | Parlons Foot | Parlons Sports | Parlons Rugby | Parlons Santé | Skate Infusion |

Roumanie: la valse des entraîneurs continue

entraineurs viresAprès son geste d’humeur lors du match opposant le CFR Cluj au FC Bâle, qui vaut l’ouverture d’une enquète de l’UEFA, Sorin Cîrţu – coutumier de ce genre de coups de sang – a remis hier sa démission. Une démission qui suit plusieurs semaines de résultats moyens, mais surtout d’un jeu plus que déficient. Et une démission qui fait de lui le 15e entraîneur de Liga I quittant son poste depuis le début de la saison!

La valse des entraîneurs continue donc de tourner, au rythme de quatre par mois en moyenne depuis le début de cette saison. Et elle pourrait bien continuer encore d’ici la trève. Marius Lăcătuş, sur le banc du Steaua – club le plus gourmand depuis août – est tributaire des prochains résultats, contre le CFR Cluj puis Liverpool en Europa League.

Le Steaua, où sont donc passés le plus d’entraîneurs, est d’ailleurs celui qui a ouvert les festivités, avec le départ de Victor Piţurcă avant la troisième journée de championnat. Un départ volontaire suite à une apparition de trop de Gigi Becali dans les médias. Voici ci-dessous la liste des différents entraîneurs changés depuis août:

FC Timişoara: Vladimir Petrovic – Cosmin Contra (joueur-entraîneur)
FC Vaslui: Lopez Caro – Viorel Hizo
Steaua: Victor Piţurcă – Ilie Dumitrescu – Edi Iordănescu – Marius Lăcătuş
CFR Cluj: Andrea Mandorlini – Sorin Cîrţu – Alin Minteuan (assistant-intérimaire)
U Craiova: Aurică Ticleanu – Victor Piţurcă
Astra Ploieşti: Mihai Stoichiţă – Tibor Selymes
U Cluj: Marian Pana – Ionuţ Badea
FCM Târgu Mureş: Adrian Falub – Ovidiu Sabău
Pandurii: Ionuţ Badea – Petre Grigoraş
Unirea Urziceni: Roni Levi – Octavian Grigore
Gloria Bistriţa: Laurenţiu Reghecampf – Nae Manea
Sportul Studenţesc: Tibor Selymes – Florin Tene

Exception notable, celle de Timişoara, qui a laissé Petrovic quitter le club pour le poste de sélectionneur national de la Serbie. Au final, seuls six clubs roumains ont gardé leur entraîneur depuis le début de la saison. Deux clubs en difficultés, le FC Braşov de Viorel Moldovan et le promu Brăneşti, mais surtout quatre clubs, dont deux surprises, qui figurent dans le haut du classement du championnat, le Dinamo, le Rapid, le Gaz Metan Mediaş et le leader, l’Oţelul Galaţi, entraîné par Dorinel Munteanu. Les autres présidents roumains en tireront-ils un jour une leçon?

 
Roumanie

trackback uri 3 commentaires

Mythique l’explosion du plexiglas… je l’ai vécu en direct à la télé… le commentateur a dit que c’était genre son 17ème club en 20 ans ou qqch du genre ? c’est possible ou j’ai mal entendu…
Bref un fou ce type…

par Jeje, 25.11.2010 à 15h55   | Citer

Oui, il a fait toute sa carrière de joueur a Craiova, mais vient de faire son 16e club en tant qu’entraineur! Enfin, son 16e changement de club quoi, parce qu’il est repasse plusieurs fois par Craiova. Et en general, il ne passe pas plus d’une saison et demie par club. Un bon loser quoi.

par PJ, 25.11.2010 à 16h34   | Citer

Et un grand fêlé surtout. L’est bien impulsif le Cirtu. Il a quand même frappé. Des joueurs après des défaites, notamment Tanase, le capitaine du Steaua, qu’il a tapé a coups de crampons vissés après une perte de balle qui avait coûté la défaite au FC Arges contre le National il y a quelques saisons…

par PJ, 26.11.2010 à 14h56   | Citer

Laisser un commentaire

HTML autorisé:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Selon son contenu, en particulier si il contient un lien, il se peut que votre commentaire ne s'affiche pas immédiatement et nécessite la validation d'un modérateur. Ceci est une mesure anti-spam! Merci de votre compréhension. Devenez gratuitement un membre de la communauté en vous enregistrant pour éviter ce genre de désagrément.

Bien sûr en déposant un commentaire vous reconnaissez avoir pris connaissance de la charte des commentaires de notre réseau.

Ce blog supporte le service de Gravatar.com.