Lucien Muller, le Petit Kopa

Muller1Pendant 34 ans, les transferts entre le Real Madrid et le FC Barcelone n’ont été effectuées que dans un sens. Les joueurs quittaient alors la Catalogne pour rejoindre la capitale. Mais aucun – parmi lesquels Samitier, Tejada, Macedo ou Goyvaerts – n’a vraiment réussi à retrouver au Real le niveau de jeu atteint avec le FC Barcelone. C’est en 1966 que le rapport s’inverse pour la première fois. Le club catalan obtient cette année-là la signature d’un joueur du Real. Et pas n’importe lequel, l’un des plus en forme. Il est Français, son nom est Lucien Muller.

Lucien Muller est arrivé relativement tard au Real. A 28 ans, le natif de Bischwiller, en Alsace, est déjà passé par Strasbourg, Toulouse et le Stade de Reims, avec lequel il a remporté deux titres de champion de France, avant de rejoindre le club espagnol en 1962. Titulaire aux côtés de Raymond Kopa et Just Fontaine dans la grande équipe rémoise, l’international français demi-finaliste du Championnat d’Europe des Nations en 1960 a gagné un surnom dans les travées du stade Auguste-Delaune: le Petit Kopa.

De 1962 à 1965, Muller remporte trois titres consécutifs de champion d’Espagne avec le Real. Il y dispute 77 matchs, dont la finale de Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1964, perdue 3-4 au Präter de Vienne contre l’Inter Milan de Facchetti et Mazzola.

A l’issue de ces trois saisons, Muller quitte ses coéquipiers Di Stefano, Puskas et Gento pour le rival barcelonais, devenant ainsi le premier joueur notable que les Catalans aient fait venir du Real. Exception dans le sens de transfert, Muller l’est également par le résultat, puisque contrairement à ses prédécesseurs, il est aussi bon avec sa nouvelle équipe qu’avec l’ancienne. Voire meilleur.

Muller arrive chez les Blaugranas à 31 ans, mais c’est avec eux qu’il obtient son unique trophée européen. En 1966, il devient avec Barcelone le tout premier Français à remporter le Coupe d’Europe des Villes de Foire, future Coupe UEFA. Deux ans plus tard, il est le premier Français vainqueur de la Coupe d’Espagne. Mais il a moins de réussite en championnat. Après ses trois titres avec le Real, il n’est que deux fois deuxième et une fois troisième avec Barcelone.

Don Luciano, son surnom dans les stades espagnols, rentre au pays après ces six années dans la Liga. Il revient ainsi au Stade de Reims en 1968 pour y disputer ses deux dernières saisons de joueur. Il entame ensuite une carrière d’entraîneur, qui le pousse à retourner rapidement en Espagne. Muller entraîne son premier club, le CD Castellon, dès 1970. Il passe ensuite à Burgos puis Saragosse avant de retrouver le Barcelone en 1978. Il devient alors le premier et unique entraîneur français du FC Barcelone. Avec moins de réussite que durant son passage en tant que joueur. 13 victoires, 3 nuls et 11 défaites après son arrivée, il est remplacé par Joaquim Rife. Nous sommes en 1979 et Muller retourne à Burgos, avant d’aller entraîner Majorque et Castellon, de nouveau. Sur les 19 années passées sur les bancs espagnols, l’entraîneur Lucien Muller ne remporte aucun titre ni trophée.

Muller2Ironie du sort, c’est en France qu’il écrit les seules lignes de son palmarès. A Monaco. Arrivé en 1983 en Principauté, Muller remporte avec l’ASM arrive en finale de la Coupe de France en 1984 avant de la remporter l’année suivante, remporte la Coupe des Alpes en 1983 et 84 et termine vice-champion de France en 1984 puis troisième du championnat en 1985. Avant de repartir en Espagne, puis de mettre fin à sa présence sur le banc en 1992.

Source: IF entre autres.

 
Espagne | France | Histoire

trackback uri 8 commentaires

Merci pour cette article, je ne pensais pas que le premier transfert datait de si peu de temps…

par Doga, 31.01.2011 à 18h08   | Citer

samitier? thierry samitier? de cergy pontoise?

par thi oc, 31.01.2011 à 22h18   | Citer

thi oc: samitier? thierry samitier? de cergy pontoise?

Morte de rire :-D

(j’y avais pensé en plus !)

par Fab, 31.01.2011 à 23h47   | Citer

merci pour ce petit cour d’histoire !!
toujours interessant !

par vive le fc barcelone, 01.02.2011 à 12h33   | Citer

ça reste trop dur pour moi de lire Coupe d’Europe des Villes de Foire …

qui a eu l’idée de ce titre ?

par Terryble, 01.02.2011 à 13h27   | Citer

Il a participé à la CM 1958 ou pas ?

par Xaxou, 04.02.2011 à 10h41   | Citer

non

par Xaxou, 04.02.2011 à 11h01   | Citer

merci Xax’ ;)

par Xaxou, 04.02.2011 à 11h02   | Citer