Parlons-nous | Parlons Foot | Parlons Sports | Parlons Rugby | Parlons Santé | Skate Infusion |

Les destins croisés de la famille Aluko

Les Rangers sont vivants! En grandes difficultés financières et placés en redressement judiciaire il y a quelques semaines, sanction accompagnée de 10 points de pénalité au classement, les Rangers ont perdu toute chance de remporter le championnat. Mais comme il ne faut rien abandonner face au Celtic, les joueurs de Glasgow, plus à un sacrifice près, ont tout donné et se sont imposés hier 3-2 au terme d’un Old Firm bouillant! Une victoire lancée par la superbe ouverture du score d’un dénommé Sone Aluko, jeune attaquant dont l’histoire est déjà unique.

Voir deux frères jouer pour deux sélections nationales différentes, voila qui n’est pas courant. L’exemple le plus connu est certainement celui des frères Boateng: Jérôme, international allemand et Kevin-Prince, international ghanéen. Deux frères qui se sont même retrouvés opposés lors du match Allemagne-Ghana comptant pour la Coupe du Monde 2010. La liberté donnée aux joueurs de choisir leur sélection même après quelques sélections juniors est passée par là. Le cas de la famille Aluko est sensiblement différent de celui des Boateng. Car Otmasone et Eniola sont frère et sœur.

Sone Aluko - Photo The SunSone, comme est surnommé l’ailier gauche d’Aberdeen, est né à Londres en 1989. Formé à Birmingham City, où il arrive dès ses 6 ans, Sone fait toutes ses gammes au club. Avec un relatif succès puisqu’il est sélectionné dans toutes les catégories de jeunes avec l’Angleterre (U16, U17, U18 et U19). Son ascension ne se confirme néanmoins pas chez les séniors. Pas retenu chez les professionnels à Birmingham, il est prêté successivement à Aberdeen puis à Blackpool, où il apparaît une unique fois en Premier League anglaise. Pré-sélectionné parmi les 23 pour participer avec l’Angleterre à l’Euro U19 en 2008, il ne fait finalement pas partie des 18 joueurs retenus. C’est alors qu’il décide de quitter le pays pour l’Ecosse, et retourner à Aberdeen.

Enfin titulaire, il ne tarde alors pas à taper dans l’œil du staff de l’équipe nationale. Pas anglaise, mais nigériane. Convoqué pour un match amical contre l’Eire, Sone accepte et honore sa première – et pour l’heure unique – sélection pour le pays d’origine de ses parents à 20 ans. L’année suivante, il fait partie de la sélection élargie pour le mondial sud-africain mais là encore, il ne participe finalement pas à la compétition. En fin de contrat à Aberdeen à l’été 2011, il est recruté par les Glasgow Rangers, où il joue encore aujourd’hui malgré les difficultés financières du club.

Eniola Aluko - Photo Getty Images-The GuardianEniola Aluko est elle née à Lagos, au Nigéria. De deux ans plus âgée que son frère, elle est aussi douée que lui pour le foot, voire plus. Professionnelle à 14 ans, à Birmingham puis Charlton et les Chelsea Ladies, elle traverse l’Atlantique en 2009 pour tenter sa chance aux Etats-Unis. Passée par Saint-Louis, Atlanta et le New Jersey, l’attaquante est récemment revenue en Angleterre, à Birmingham City, son club formateur. Plus en réussite que son frère, Eniola compte 58 sélections (pour 11 buts) à 25 ans seulement. Des sélections toutes honorées pour… l’Angleterre !

Une petite curiosité que ces destins croisés. Ou quand le natif d’Angleterre joue pour le pays de ses parents lorsque sa sœur aînée native du Nigéria opte pour la sélection britannique.

 
Angleterre | Ecosse | Insolite | Nigéria
Publicité

trackback uri 1 commentaire

C’est vrai que le frère et la soeur, en football, c’est pas banal.

Les frères Boateng aussi, comme précisé dans le billet, jouent pour deux pays différents. Il parait même que Kevin ne parlait plus à Jerome quand il a choisi l’alemagne. Je ne sais pas si ca c’est amélioré cette histoire.

Nous en France on a les frères Mandanda, mais au moins ça se passe bien entre eux. Parfait (c’est son prénom), joue pour le Congo et a signé à Charleroi, je crois.
Le petit dernier de la fraterie, Riffi, joue aussi gardien et d’après ses frangins c’est le plus fort. Quand je vois ce que fait l’ainé, je me demande, d’ailleurs, si c’est possible.

par stef, 26.03.2012 à 22h18   | Citer
Publicité

Laisser un commentaire

HTML autorisé:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Selon son contenu, en particulier si il contient un lien, il se peut que votre commentaire ne s'affiche pas immédiatement et nécessite la validation d'un modérateur. Ceci est une mesure anti-spam! Merci de votre compréhension. Devenez gratuitement un membre de la communauté en vous enregistrant pour éviter ce genre de désagrément.

Bien sûr en déposant un commentaire vous reconnaissez avoir pris connaissance de la charte des commentaires de notre réseau.

Ce blog supporte le service de Gravatar.com.