Euro 2016: En clair, ce sera la moitié…

tele1… Enfin, un peu moins.

C’est très clair, la France n’est pas le plus verni des pays européens en matière de retransmission télévisée. Alors que l’Euro 2016 bénéficiera d’une organisation largement financée à coup de fonds publics, notamment en ce qui concerne la construction et la rénovation des stades des villes qui accueilleront la compétition, l’UEFA a octroyé les droits télés pour l’ensemble des matchs à la chaîne cryptée BeIn Sport.

Ce qui semble beaucoup moins clair, c’est que lors du premier tour de table de l’appel d’offre, les chaines généralistes, que sont TF1 et M6, auraient fait une offre à hauteur de 60 millions, pour obtenir la diffusion de l’ensemble des rencontres. Exactement la même somme que BeIn Sport a eu à mettre sur la table pour rafler la mise.
tele2Du coup, les deux chaines en clair se partageront 22 rencontres pour un total de 50 millions, soit 25 millions chacune. Au total c’est 110 millions d’Euros qui seront empochés par l’UEFA, sous la présidence d’un certain Michel Platini, grand-gourou du fair-play financier… Que j’aime beaucoup, mais qui, si je le croise un jour, m’expliquera certainement les bienfaits d’un Euro cryptée pour la promotion de notre sport préféré.

Mais bon, je ne vais pas me faire plus bête que je ne le suis, comme tout le monde je comprend le principe qui vise à récolter le maximum d’argent, en se foutant pas mal de savoir qui pourra voir ou non l’ensemble des matchs.

Seulement quand on sait que l’état s’est engagé à injecter plus de 150 millions d’Euros de subvention pour accueillir une compétition sur son sol, c’est à dire grâce à l’argent des contribuables, avec les impôts de tout un chacun, c’est surprenant de constater l’absence de réaction politique à l’attribution de ces droits télés. Alors qu’entre les mairies, les communautés urbaines ou autres communautés territoriales, il y aurait pourtant de quoi faire.

Au contraire, pour l’instant, tout le monde a plutôt l’air d’être satisfait. Il y a bien quelques journalistes pour conclure leur article par un « cela aurait pu être pire… », ou un timide « …service minimum. », mais rien de très protestataire. Le téléspectateur lambda devra se contenter de 22 matchs, parmi lesquels ceux de l’équipe de France, les demi-finales et la finale.

 
Euro 2016 | France | Télévision

trackback uri 3 commentaires

depuis sa creation je suis anti bein sport !!!!!!!

une chaine de tune, pas une chaine de foot .

par rcs67, 12.03.2013 à 19h30   | Citer

Ben BeIn Sport est dans son rôle, ils ne vont pas se tirer une balle dans le pied. Là, moi je suis anti-UEFA, anti-Platoche, Anti-ministère des sports, anti-FFF, anti-subventions et quasiment anti-organisation de l’Euro.
Les stades sont financés par les collectivités, l’état et tout le toutim.
Le coup que l’ensemble de la compèt’ ne soit pas entièrement diffusé en clair, ça a du mal à passer.

par stef, 12.03.2013 à 19h43   | Citer

Commencent à faire doucement chier les Qataris. Mais ils pourront avoir ce qu’ils veulent, je ne leur donnerai pas un centime pour ces chaines. Et pourtant ils ont déjà le rugby à XIII, ce qui est pour moi l’argument massue (et non, je ne plaisante pas).

par PJ, 12.03.2013 à 21h07   | Citer