Roumanie 15-16: etapa 10

Concordia Chiajna 0:0 FC Botoşani
Târgu Mureş 1:1 Petrolul Ploieşti Bălăur (68′) / Ropotan (pen. 9′)
CS U Craiova 2:0 CSMS Iaşi Ivan (7′), Bawab (87′)
Astra Giurgiu 1:2 Pandurii Târgu Jiu Alibec (47′) / Hora (26′, pen. 61′)
Poli Timişoara 1:0 Steaua Hernandez (88′)
FC Viitorul 3:0 FC Voluntari Aganovic (25′), Nicoliţă (73′), Mitrea (92′)
Dinamo 0:2 CFR Cluj Lopez (pen. 41′), Voiculeţ (77′)

Après la trêve internationale, le premier tour de Coupe de la Ligue a été disputé cette semaine. Un premier tour sans grande surprise, où les équipes les plus en forme se sont imposées:
Concordia Chiajna 3-0 FC Botoşani
Poli Timişoara 1-0 Petrolul Ploieşti
CSMS Iaşi 0-1 CFR Cluj
FC Voluntari 0-2 Astra Giurgiu
FC Viitorul 0-0 (tab. 9-8) CS U Craiova
Pandurii 0-2 Dinamo

 
Championnat | Roumanie

trackback uri 4 commentaires

Concordia 0-0 Botosani

C’était dans l’air depuis un moment, et une première démission refusée par son président, mais Leo Grozavu a finalement quitté son poste d’entraîneur du FC Botosani. Après la claque reçue mercredi en Coupe de la Ligue, Grozavu s’était déclaré impuissant face au faible niveau de son équipe. Le plus ancien entraîneur en poste de Liga 1 a donc (de nouveau) démissionné. On devrait connaître son remplaçant aujourd’hui. Le favori pour le poste n’est autre que Costel Gâlca, qui a tout gagné avec le Steaua l’an dernier!

Après ce 3-0 dans la semaine, les deux équipes se retrouvent en championnat. Et si les Moldaves ont arraché un nul, c’est un résultat en trompe-l’oeil tant le Concordia aurait mérité bien mieux! Dès la 8e minute, Popovici aurait dû être expulsé pour un tacle à la tête sur Serediuc, mais il ne prend qu’un jaune. A part ça, la première mi-temps est assez triste, avec deux tirs pour les locaux, et c’est tout.

La seconde période n’est pas meilleure. Dépassés dans le jeu, les Moldaves font beaucoup de fautes. Avant l’heure de jeu, Popovici se fait encore remarquer avec un gros tacle sur Barboianu, mais l’arbitre M. Hategan ne sort étonnamment pas de 2e jaune. Il n’arrivera qu’en toute fin de match, pour un tacle par derrière. Entre temps, le Concordia aura également eu un penalty, que Silviu Pana tire sur le poteau. Bref, ce 0-0 est le meilleur résultat que Botosani aurait pu obtenir sur ce match. L’équipe moldave est au fond du seau.

Târgu Mures 1-1 Petrolul Ploiesti

Comme lors de la dernière journée face à l’Astra, le Petrolul subit un match très plaisant, très spectaculaire, mais parvient à arracher un petit point face à un des leaders du championnat. Et encore, c’est une nouvelle fois Peçanha qui sauve les siens, en repoussant un penalty de Gabi Muresan dans les arrêts de jeu!

Le match démarre pourtant on ne peut mieux pour le Petrolul. Dès la 8e minute, Sofien Moussa se fait remarquer en prenant Ivan Gonzalez de vitesse. Le défenseur fait faute et un penalty logique est sifflé. Stancioiu part du bon côté mais ne peut arrêter le bon tir de l’ex dinamovist Adrian Ropotan. 0-1, Târgu Mures peut commencer à jouer. La première mi-temps devient à sens unique, les Transylvains faisant le siège du but de Peçanha jusqu’à la pause, sans parvenir à tromper la vigilance de l’excellent gardien brésilien, sans doute le meilleur portier de tout le championnat.

Le seconde période est du même acabit. Târgu Mures pousse, tient le ballon, mais doit attendre plus de vingt minutes pour trouver la faille. Sur un énième corner, c’est le défenseur Ionut Balaur qui marque de la tête. Le match perd alors un peu d’intensité. Le Petrolul tente sa chance sur des contres, mais n’est pas vraiment dangereux. Pire, Ropotan se fait expulser pour un deuxième jaune pour une grossière simulation. Une expulsion qui tombe mal, Eusebiu Tudor étant sur le point de faire entrer Toto Tamuz en jeu! Ses plans contrariés, l’entraîneur du Petrolul laisse l’Israélien sur le banc.

Largement supérieurs, les Transylvains ont en toute fin de match l’occasion de concrétiser leur domination. Sur un débordement côté gauche, Beta met une main sur le visage de Jazvic, qui amplifie énormément le contact. L’arbitre tombe dans le panneau et siffle penalty. Le capitaine Muresan tire en force mais Peçanha repousse. Malgré sa nette et spectaculaire domination, Târgu Mures ne prend qu’un point. Un match nul inespéré pour le Petrolul!

par PJ, 13.09.2015 à 10h49   | Citer

Craiova 2-0 Iasi

Malgré une élimination en Coupe de la Ligue, le CS U Craiova garde le rythme en Liga1 avec une 2e victoire d’affilée. Une victoire qui soulage un peu Emil Sandoi, laissé seul sur le banc depuis la démission de Sorin Cârtu dans la semaine. Les Oltènes dominent le match d’entrée, puisqu’après une première occasion pour Baluta, qui oblige Grahovac à une belle envolée, c’est Andrei Ivan qui ouvre le score de la tête, sur corner.

Dès lors, Craiova est seule au monde. Fidèle à ses mauvaises habitudes, Iasi n’arrive à rien à l’extérieur et ne touche quasiment pas le ballon dans la moitié de terrain adverse. Un problème désormais récurrent pour l’équipe de Niccolo Napoli. Il faut attendre l’heure de jeu pour enfin voir une occasion pour les Moldaves! En face, Craiova s’offre plusieurs occasions de doubler la mise, mais Grahovac fait un bon match et limite la casse. La dernière demi-heure du match est plutôt ouverte, avec des occasions pour les deux équipes, mais les deux gardiens sont bien présents. Il faut attendre la toute fin du match pour voir enfin Craiova se mettre à l’abri, avec un superbe but de Bawab sur coup-franc! Une victoire méritée pour les Oltènes, qui auraient quand même dû se mettre à l’abri bien plus tôt vu leur domination. De leur côté, les Moldaves n’ont plus gagné le moindre match depuis plus d’un mois. Les play-offs s’éloignent.

Astra 1-2 Pandurii

C’est LE coup de tonnerre du week-end!!! Sans Budescu, blessé avec la sélection et qui pourrait bien manquer plusieurs semaines, voire mois, l’Astra est passée à côté de son match. Les Pandurii se montrent ainsi offensifs très les premières minutes, et auraient pu obtenir un penalty dès la 8e minute. Ce n’est que partie remise puisque sur un tir un peu foiré de Momcilovic, Hora, laissé en jeu par un Geraldo complètement à la rue, hérite du ballon et trompe Lung Jr de peu.

Mené au score, l’Astra l’est aussi sur le terrain. Sans Budescu, ça manque clairement de créativité et les velléités offensives sont rapidement anéanties. Il faut attendre 20 minutes pour voir enfin l’Astra dangereux. De Amorim, principal atout offensif et premier soutien derrière Alibec, est fauché dans la surface. C’est un penalty. Rick Boldrin le tire mais Mingote sort un très bel arrêt main opposée et sauve les siens! Un premier tournant dans ce match.

La mi-temps fait du bien aux locaux. Dès la reprise du match, l’intensité est nettement supérieure. En moins de deux minutes, l’Astra a deux occasions de but et revient au score sur la seconde par Alibec, qui résiste aux retours de deux défenseurs pour marquer. En moins de deux minutes, le leader renverse totalement la rencontre. Les Pandurii peuvent alors être inquiets. Un second tournant intervient peu après. Sur une sortie aérienne, Lung Jr retombe lourdement sur le dos. Le match est arrêté plusieurs minutes avant qu’il ne puisse reprendre sa place.

Conséquence directe ou non, l’Astra est en difficulté à la reprise du jeu. Les Pandurii reviennent à l’attaque et sur un débordement de Radut, Queiros fait un tacle absolument suicidaire. Penalty logique, que Ioan Hora ne rate pas. Le match est plié. Il reste bien une demi-heure de jeu, mais l’Astra ne montre absolument rien. C’est une deuxième défaite pour le leader, la deuxième à domicile après celle subir contre l’ASA en début de saison. Alors que le Dinamo peut en profiter pour revenir à hauteur en tête du classement, l’inquiétude domine à Giurgiu. On parle de 3 à 4 mois d’absence pour Budescu…

Poli Timisoara 1-0 Steaua

Après la défaite du leader, le FCSB avait une bonne occasion de revenir à un petit point. Las, la semaine n’a pas été de tout repos! Suite aux éliminations européennes, Becali a mis ses menaces à exécution et a coupé de moitié tous les salaires du club! Seul à refuser, Massimo Pedrazzini a quitté le club. Après 10 ans de très bons et loyaux services, l’Italien laisse donc le club sans entraîneur officiel. Pour y remédier, Becali a fait venir Dumitru Dumitriu, venu avec sa licence pro et le costard faire le pantin aux côtés de Mirel Radoi.

En face, Florin Marin est le vrai chat noir des Bucarestois. L’entraîneur du Poli reste en effet sur deux victoires 1-0 face au Steaua, acquises la saison dernière avec le Ceahlaul puis l’Otelul. Il en aligne une troisième, mettant ainsi fin à une série de 3 victoires consécutives du Steaua en Liga 1. Les Bucarestois n’ont pourtant pas démérité dans ce match. Face à un Poli plutôt regroupé en défense, misant sur Elek en contre, le Steaua a eu de belles occasions de but, touchant par deux fois du bois, notamment sur un superbe tir lointain de Chipciu. En fin de match, le Poli fait la différence sur un joli tir d’Hernandez, qui lobe Nita. Le Poli prend des points importants pour le maintien. Sans trop jouer mais en marquant. Tout l’inverse de ce qu’il se passait avec Dan Alexa.

par PJ, 14.09.2015 à 19h58   | Citer

Viitorul 3-0 Voluntari

« Campionii! Campionii! Campionii! » Le nombreux public du stade d’Ovidiu a longtemps scandé « Champions! » à la fin de ce match parfaitement maîtrisé par les joueurs de Gheorghe Hagi. Après la défaite de l’Astra et du Steaua, le Viitorul avait un bon coup jouer au classement en recevant un Voluntari relégable et qui restait sur quatre défaites consécutives en championnat et une élimination en Coupe de la Ligue. Tout était donc réuni pour que le Viitorul fasse un bon résultat, et ça a été le cas.

Du côté de Voluntari, on a fait appel à un revenant pour ce match: Mihai Costea. Recruté libre de tout contrat, l’ancien de Craiova et du Steaua est titularisé en pointe près de deux ans après son dernier match en Liga 1! Un choix qui laisse Daniel Pancu sur le banc. Chez les locaux, le 11 de départ est conforme aux dernières semaines, avec Râmniceanu dans le but (Buzbuchi toujours sur le banc), Mitrea dans l’axe de la défense avec Hodorogea, Benzar latéral droit, Nedelcu en milieu défensif, et une ligne d’attaque composée d’Aganovic à gauche, Florin Tanase dans l’axe et Ianis Hagi à droite. Florin Cernat est lui toujours absent sur blessure.

Le début de match est un peu mou. A part une frappe non-cadrée de Voluntari, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent. Jusqu’à la 25e minute et une action solo d’Aganovic. Crochet et jolie frappe qui passe entre les gants de Balauru. La passivité de la défense de Voluntari a déjà le don d’énerver Flavius Stoican.

Le pauvre n’est pas au bout de ses peines. Car si le match est finalement assez terne, la dernière demi-heure va s’emballer. Plusieurs fois prise à défaut, notamment sur de longs ballons dans l’axe, la défense de Voluntari est régulièrement en retard. Balauru est ainsi obligé de sortir de sa surface. C’est sur l’une de ces sorties qu’il est pris à défaut. Sa relance de la tête est trop faible, et profite à Banel Nicolita, qui marque de reprise de volée dans le but vide. a peine entré en jeu à la place d’un Florin Tanase pas très à l’aise dans l’axe, Nicolita met son équipe à l’abri. La fin de match s’anime. Egalement entré en jeu, Aurelian Chitu tape le poteau et sur le contre qui suit, c’est Cârstocea qui est seul face à Râmniceanu mais tire trop mollement. Daniel Pancu a ensuite lui aussi une bonne occasion, mais ne parvient pas à dribbler le gardien du Viitorul. Solide en défense, le Viitorul ne prend pas de but et en marque un troisième, par Mitrea suite à un corner. si ce n’est que son 2e but de la saison, celui-ci fait plaisir à Mitrea, peu habitué à marquer de la tête.

Dinamo 0-2 CFR Cluj

C’était la grande affiche de cette journée. Dernière équipe invaincue du championnat, le Dinamo pouvait en cas de victoire revenir à hauteur de l’Astra en tête du classement. En face, le CFR est en forme, et est l’une des meilleures équipes du moment en Roumanie. Ce ne sont que ses 6 pts de pénalité qui la plombent au classement. Ce match est donc indécis au coup d’envoi. Pour forcer la décision, Mircea Rednic a décidé de présenter une équipe résolument offensive, en titularisant pour la première Gnohéré et Essombé ensemble à l’avant d’un 4-4-2 à plat venu remplacer son 4-2-3-1 habituel. dans l’entrejeu, Paul Anton, fraîchement arrivé des Pandurii, est lui aussi titularisé. Des présences qui poussent Nedelcearu, Gavrila et surtout Dorin Rotariu sur le banc. En face, le CFR aligne une équipe type, avec Petrucci derrière Jakolis, Paun et Cristian Lopez, l’homme en forme du moment. Tant mieux d’ailleurs, puisque Beleck, en pointe, n’arrive toujours pas à marquer.

La preuve, avec la première occasion du CFR. Le Camerounais Beleck profite du mauvais alignement de Mevlja pour se présenter devant Traian Marc, mais sa reprise est trop molle. Côté Dinamo, c’est Gnohéré qui se fait remarquer. d’abord avec une tête qui passe juste à côté du but, puis avec une incursion dans la surface qui aurait pu se solder par un penalty. L’intervention de Paun est très discutable, mais l’arbitre préfère ne pas siffler. Les deux équipes attaquent, et c’est la défense du Dinamo qui va craquer, avec un gros point faible: Miha Mevlja. Déjà auteur d’une erreur d’alignement sur la première occasion du CFR, le Slovène manque de peu de marquer dans son propre but sur un centre de Jakolis. Puis à la 39e minute, c’est lui qui perd le ballon dans sa surface. Jakolis récupère le ballon, tire sur Cerniauskas, et sur le rebond, Patrice Feussi met un high-kick sur Paun. L’arbitre hésite plusieurs secondes, puis finit par accorder un penalty sur les indications de ses assesseurs. Et Feussi, déjà averti, est expulsé pour un second carton jaune! Cristian Lopez transforme le penalty – son 5e but de la saison – et le CFR mène 1-0 à 11 contre 10 avant même la mi-temps!

Le Dinamo ne rend néanmoins pas les armes. Et avant la pause, ce sont Gnohéré puis Essombé qui se présentent face à Traian Marc, mais butent tous deux sur le gardien du CFR! Deux belles occasions qui passent, et le score reste à 0-1 à la mi-temps.

La seconde ériode est plus compliquée pour les Bucarestois, qui subissent la domination du CFR. Les Transylvains ont de bonnes occasions et vont être aidés par une nouvelle expulsion! Déjà averti, Steliano Filip prend un second jaune pour une faute d’antijeu et laisse ses coéquipiers à neuf avant même l’heure de jeu. Sur le coup-franc qui suit, Petrucci ne parvient pas à tromper Cerniauskas, mais ce n’est que partie remise. A deux de plus sur le terrain, le CFR joue tranquillement, sans trop forcer. Il faut attendre un éclair de génie de Voiculet, entré en jeu, pour que les visiteurs se mettent à l’abri. Laissé seul aux 25 metres, Voiculet décoche un superbe tir qui laisse le gardien bucarestois sans réaction. 0-2, plus personne n’espère de miracle à Stefan cel Mare.

De miracle, il n’y en aura point. Au contraire, le Dinamo, dont l’entraîneur Rednic a été envoyé dans les tribunes à la pause, va boire le calice jusqu’à la lie. A cinq minutes de la fin, Cosmin Matei pête un plomb, insulte et crache sur Alexandru Paun. C’est une expulsion directe! Le Dinamo finit à 8 contre 11 et encaisse sa première défaite de la saison.

Au bout d’une folle journée, tous les leaders sont tombés, sauf le Viitorul, qui remonte ainsi à la 2e place. Quant au Dinamo, son déplacement à Botosani ne sera pas de tout repos, avec plusieurs joueurs suspendus, et un capitaine Matei qui devrait être absent assez longtemps vu son expulsion.

Le classement:
1. Astra…………..20 pts
2. FC Viitorul…………..19
3. Târgu Mures…………..17
4. Dinamo…………..17
5. Steaua…………..16
6. Pandurii…………..16
——————————————- Play-offs
7. CFR Cluj…………..12 (6 pts de pénalité)
8. CS U Craiova…………..12
9. Poli Timisoara…………..11
10. Iasi…………..11
11. Concordia Chiajna…………..9
12. FC Botosani…………..7
13. FC Voluntari…………..4
14. Petrolul…………..2 (6 pts de pénalité)

Prochaine journée intéressante, avec en grande affiche CFR Cluj – Astra Giurgiu!

par PJ, 15.09.2015 à 11h14   | Citer

Il est encore tôt pour le dire, mais je vois bien un duel pour le titre entre l’Astra et le Viitorul, avec un petit avantage pour l’Astra.
Targu Mures et le Dinamo devraient également jouer l’Europe.
Que dire du Steaua qui est extrêmement décevant et qui j’espère fera un peu mieux lors des prochaines journées.

Je suis content pour le Viitorul qui amène un peu de fraicheur dans ce championnat et surtout forme des joueurs roumains.

Hagi fait vraiment un super truc avec ce club!
un bon mélange de jeunes et de joueurs expérimentés.

par Bastien, 16.09.2015 à 16h47   | Citer

Laisser un commentaire

HTML autorisé:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Selon son contenu, en particulier si il contient un lien, il se peut que votre commentaire ne s'affiche pas immédiatement et nécessite la validation d'un modérateur. Ceci est une mesure anti-spam! Merci de votre compréhension. Devenez gratuitement un membre de la communauté en vous enregistrant pour éviter ce genre de désagrément.

Bien sûr en déposant un commentaire vous reconnaissez avoir pris connaissance de la charte des commentaires de notre réseau.

Ce blog supporte le service de Gravatar.com.