Roumanie 15-16: etapa 16

Voila la Liga 1 de retour après de longues semaines d’absence! Une absence prolongée dictée par les obligations de la vraie vie, et diverses occasions (j’ai notamment vécu ça et c’était énorme!). La Liga 1 n’a elle pas vraiment pris de pause, et a déjà entamé sa phase retour. Le championnat est toujours mené par l’Astra Giurgiu, qui garde à chaque étape quelques points d’avance sur ses poursuivants. Derrière, la hiérarchie se dessine dans la lutte pour les play-offs. Pandurii, Viitorul et Steaua peuvent légitimement croire y avoir accès. Mais tout reste serré, et les choses ne sont pas encore faites car juste derrière, la lutte est intense entre le Dinamo, Târgu Mureş, le CS U Craiova, voire le CFR Cluj (malgré ses six points de pénalité) et le CSMS Iaşi de Niccolo Napoli. En fond de classement, les choses sont extrêmement compliquées pour le promu Voluntari, qui ne compte qu’une seule victoire cette saison. Une victoire arrachée à peine à la 15e journée, face au Petrolul Ploieşti. Un Petrolul qui, malgré un jeu plutôt agréable à voir, est nettement handicapé par le manque de réussite de ses attaquants (aucun but pour Toto Tamuz cette saison!) et ne peut compter que sur son brillant gardien Peçanha pour sauver quelques points. Devant tant de difficultés, le club utilise la bonne vieille recette locale: le changement d’entraîneurs. Nommé cette semaine, Stoichiţă est le troisième coach de la lanterne rouge cette saison.

Mais ce week-end en Roumanie est surtout marqué par un drame terrible. Un incendie s’est déclaré dans un club de Bucarest lors d’un concert gratuit. Des engins pyrotechniques ont mis le feu à la salle, provoquant la mort de 30 personnes et en blessant environ 150. Un décompte qui risque de s’alourdir encore, de nombreux blessés étant en état très grave voire critique. Devant ce drame qui s’est déroulé vendredi soir, une paire d’heures après la victoire de l’Astra face à Craiova, le président Iohannis a décrété trois jours de deuil national, et l’on a pensé que le reste de la journée serait reportée. Mais il n’en est rien, et la FRF, réunie en comité d’urgence, a décidé de maintenir les matchs du week-end. Une décision qui n’a pas fait l’unanimité. C’est avec beaucoup d’émotion que toutes les équipes ont respecté de lourdes minutes de silence avant les différentes parties, et que les joueurs ont évolué avec des brassards noirs. De nombreuses larmes ont ainsi coulé sur et autour des terrains en cette 16e journée.

Astra Giurgiu 1:0 CS U Craiova D. Florea (81′)
Concordia Chiajna 1:2 Târgu Mureş Serediuc (76′) / Brandan (27′), N’Doye (90′)
Petrolul Ploieşti 1:2 CSMS Iaşi Benga (13′)/ Gheorghe (4′), Frăsinescu (86′)
Pandurii Târgu Jiu 2:1 FC Voluntari Răduţ (38′), Hora (70′) / Todoran (13′)
CFR Cluj 2:0 Steaua V. Bruno (32′), Păun (80′)
FC Botoşani 1:1 Poli Timişoara Ivanovici (74′) / Javi Hernandez (45′)
Dinamo 1:5 FC Viitorul Gnohéré (53′) / Fl. Tănase (pen. 32′), Achim (64′, 91′), Aganovic (86′, 92′)
 
Championnat | Roumanie

trackback uri 4 commentaires

Astra 1-0 Craiova

En tête du championnat, l’Astra n’avait qu’un petit point d’avance sur le Viitorul après sa défaite sur le terrain de l’ASA Târgu Mures. Une défaite houleuse qui prive le leader de son attaquant Alibec, suspendu. Le gardien Lung Jr est lui aussi absent. Face à Craiova, l’Astra compte ainsi sur Budescu pour se reprendre et assurer sa place de leader.

Le match est décevant, surtout en première période, où l’action la plus intéressante est l’irruption d’un chien sur la pelouse. Moment surréaliste où personne n’intervient. Pour ce qui est du jeu, il n’y pas grand chose à noter. Craiova passe près de l’ouverture du score sur un bon coup-franc du jeune Vatajelu. Budescu lui rend la pareille quelques minutes plus tard, mais c’est très bien repoussé par Balgradean. En seconde période, la différence est faite côté Astra par deux remplaçants: Daniel Florea, qui marque sur un centre de… Daniel Niculae! Arrivé cette semaine à l’Astra après avoir quitté le Rapid, l’ancien Auxerrois débloque la situation au bout d’une action un peu confuse. Au final, l’Astra ne brille pas, souffre même sur un dernier coup-franc de Vatajelu dans les arrêts de jeu, mais s’impose et garde la tête du classement. L’essentiel, pas plus.

Concordia Chiajna 1-2 Târgu Mures

Après une victoire convaincante face au leader la semaine dernière, l’ASA n’a pas vraiment confirmé cette semaine avec une toute petite victoire 1-0 sur le terrain de Bacau en Coupe de Roumanie. Premier match joué après la catastrophe de vendredi soir, ce Concordia-ASA s’est joué dans une atmosphère étrange.

L’ASA met d’ailleurs un bon moment à entrer dans le match. Sous l’impulsion de Marian Constantinescu, le Concordia domine et a de bonnes occasions de marquer, mais Stancioiu veille. Et sur leur première incursion dans la surface adverse, les Transylvains ouvrent le score par Brandan. Un but marqué contre le cours du jeu, mais qui n’abat pas les locaux, qui manquent d’égaliser une petite minute plus tard par Constantinescu! Même chose en seconde période. Le Concordia pousse, et finit par égaliser par Serediuc, entré en jeu un peu plus tôt.

Le Concordia tient alors un point plus que mérité. Mais les locaux baissent un peu de rythme, et se font prendre en contre au bout du temps additionnel par une action rapide conlue par Ousmane N’Doye, qui affiche en larmes ses condoléances au peuple roumain. Deux occasions, deux buts, c’est un carton plein pour l’ASA, et une victoire importante avant deux matchs difficiles à Craiova puis face au Viitorul.

Petrolul Ploiesti 1-2 CSMS Iasi

Mihai Stoichita est donc le 3e entraîneur du Petrolul cette saison. Ses débuts ne sont malheureusement pas concluants et la lanterne rouge continue sa mauvaise série avec un 9e match sans victoire en Liga 1. Le match démarre de la pire des manières pour les locaux, avec une ouverture du score rapide de Iasi grâce à un but absolument magnifique de Vasile Gheorghe! Un tir qui ne laisse absolument aucune chance à Peçanha.

Le Petrolul revient rapidement dans la partie, avec une égalisation de Benga moins de dix minutes plus tard. A égalité, les locaux jouent bien, et ont quelques bonnes situations offensives, mais les soucis de finalisation sont encore bien prégnants et le score reste nul à la pause. En seconde période, le rythme baisse et ce sont les visiteurs qui prennent le jeu à leur compte. Le Petrolul est privé de ballon, l’entrée en jeu de Tamuz n’y change rien et, comme souvent cette saison, la défense craque et encaisse un nouveau but. Après sa faible prestation face à Voluntari, le Petrolul perd une nouvelle fois et s’enfonce au classement. Avec encore la sensation d’avoir proposé du jeu sans être récompensé.

Pandurii Târgu Jiu 2-1 Voluntari

Que de difficultés pour les Pandurii dans ce match! Invaincus depuis la mi-août, les joueurs d’Edi Iordanescu ne font pas de bruit mais reviennent petit à petit sur les leaders du classement. Les tout en s’imposant sur l’Astra, l’ASA Târgu Mures et le FC Viitorul, rien de moins. L’ouverture du score de Voluntari dans ce match fait ainsi un peu tâche, surtout quand le buteur Todoran a déjà tapé la barre sur une action précédente! Le vétéran de Voluntari a ensuite l’occasion de doubler la mise, mais Mingote est cette fois-ci impeccable et sauve les siens. Les Pandurii sont dominé et doivent attendre la fin de la première mi-temps pour enfin attaquer. Et avec succès, puisque Mihai Radut, excellent ces dernières semaines, égalise juste avant la pause!

La seconde période débute comme la première, sur une domination des visiteurs. Adrian Balan, parti hors-jeu, se présente seul face à Mingote mais voit son tir filer au ras du poteau. Les Pandurii prennent petit à petit le jeu à leur compte et finissent par s’imposer grâce à un nouveau but de Ioan Hora, qui reprend un ballon mal repoussé par Botas. 9e but pour Hora, meilleur buteur du championnat. Un but qui offre la victoire aux Pandurii, qui passent devant le Steaua et le Viitorul et pointent en deuxième place au classement!

CFR Cluj 2-0 Steaua

Avec cette victoire des Pandurii, le FCSB de Radoi est sous pression. La victoire est impérative pour suivre le rythme. Mais après deux matchs nuls décevants face au Petrolul et à ces mêmes Pandurii, le Steaua a fait un match médiocre cette semaine sur le terrain de Baia Mare (club de L2), ne se qualifiant qu’aux tirs au but. Ce n’est donc pas sous les meilleurs auspices que démarre ce match à Cluj. Et cela s’est confirmé.

Face à une équipe joueuse, percutante, précise et efficace, le Steaua n’a absolument rien montré. Imprécis, sans imagination ni fond de jeu, les joueurs de Mirel Radoi n’ont pas réussi à aligner trois passes d’affilée, et n’ont pas semblé savoir quoi faire du ballon. Ils ne se procurent absolument aucune occasion de but de toute la partie!

En face, le CFR ouvre le score sur une action sublime. Avec un jeu court et rapide, neuf joueurs touchent le ballon et, en dix passes, remontent 80m pour le but de Vitor Bruno! Un but peut-être entaché d’un hors-jeu, mais cela n’enlève rien à la beauté du jeu des Transylvains sur ce coup. Bien organisés, ces derniers ont ensuite très bien défendu face à des Bucarestois sans imagination. Et même avec les entrées en jeu de Tadé, Stanciu et Tudorie, et un jeu avec trois attaquants sur le terrain, ces derniers n’ont pas une occasion. C’est au contraire le CFR qui se met à l’abri sur un but de Paun.

Le CFR Cluj n’avait plus battu le Steaua depuis dix ans! Une victoire méritée qui montre à quel point Francisc Dican fait un excellent boulot à Cluj, mais surtout combien la situation est désespérée chez le triple champion en titre.

par PJ, 01.11.2015 à 23h29   | Citer

bon début de saison du racing :)

le RCS est second du national à 1 pt du promu ASM BELFORT et juste deriere il y a l’ US ORLEANS ( fraichement relégué de L2 )

22 points 6 V , 4 N , 1 D 13 buts marqué pour 8 encaisser en 11 matchs

le racing n’a plus encaisser de but depuis plus de 5 matchs

une moyenne ENORME de 15 107 spectateurs à domicile à la meinau ( dont 26 022 lors du derby face à colmar )

par rcs67, 02.11.2015 à 20h23   | Citer

Tu me tueras toujours Rcs… :)

Putain, quel match du Viitorul à Bucarest! Le Dinamo a bien eu une occasion ou deux d’ouvrir le score, mais l’ensemble du match a été bien tenu par les joueurs de Hagi. Les choses sont équilibrées jusqu’au tournant du match, peu après la demi-heure de jeu. Sur tir lointain mal repoussé par Popescu, Mevlja pousse Aurelian Chitu. Le penalty est incontestable, et l’arbitre le double d’un carton rouge! Florin Tanase transforme le penalty sans souci.

Dans un premier temps, le Viitorul n’a pas la tâche facile. Le Dinamo ne lache rien, et revient même au score en début de seconde période, lorsque Gnohéré profite d’un ballon prolongé par Vojnovic, qui devance une sortie manquée de Râmniceanu. Mais ce n’est qu’une erreur dans un match bien tenu. Le Viitorul joue un jeu magnifique, à base de passes courtes. Avec la fatigue, le Dinamo commence à lacher prise et les espaces se créent.

Dix minutes à peine après l’égalisation, le Viitorul reprend l’avantage. A la réception d’un centre trop long, Tanase ridiculise Feussi, centre, et Achim marque au bout de plusieurs tentatives repoussées par Popescu. Les locaux ne s’en remettront pas. Le Viitorul continue de faire tourner le ballon, épuisant leurs adversaires à courir dans le vide. Cernat et Nicolita entrent en jeu, apportant de la fraîcheur et de la gestion sans pour autant ralentir le jeu. Et sur son côté droit, Romario Benzar poursuit ses folles courses, qui amènent le troisième but du Viitorul, à la 85′.

La victoire est assurée, mais le plus beau reste encore à venir. Alors que le temps réglementaire vient se terminer, le Viitorul en marque un quatrième, qui est le plus beau. Un magnifique but d’Achim, qui profite de la passivité de la défense adverse pour placer un puissant tir pleine lucarne. Un but qui arrive au bout d’une longue action du Viitorul, qui dépasse la vingtaine de passes! Pas le temps de respirer, Aganovic s’offre lui aussi un doublé une minute plus tard, sur une nouvelle passe de Benzar. Le Viitorul revient en deuxième place, et c’est beau!

Un petit mot sur les supporters du Dinamo, que l’on voit furtivement quitter le stade en début de vidéo. Ces derniers étaient parmi les plus ouvertement opposés à la tenue des matchs en ce week-end de deuil national. Après avoir fait un tifo à la mémoire des victimes du drame du Colectiv, ils ont allumé 30 bougies et quitté leur tribune en signe de protestation.

par PJ, 02.11.2015 à 23h21   | Citer

Le classement:
1. Astra…………..33 pts
2. FC Viitorul…………..32
3. Pandurii…………..30
4. Steaua…………..27
5. Târgu Mures…………..25
6. Dinamo…………..24
——————————————- Play-offs
7. CS U Craiova…………..22
8. CFR Cluj…………..20 (6 pts de pénalité)
9. Iasi…………..19
10. Poli Timisoara…………..15
11. FC Botosani…………..13
12. Concordia Chiajna…………..13
13. FC Voluntari…………..9
14. Petrolul…………..4 (6 pts de pénalité)

Attention, soyez prêts! Vendredi prochain, la GRANDE AFFICHE est à 19h30: FC VIITORUL – ASTRA GIURGIU!!!

par PJ, 02.11.2015 à 23h53   | Citer

Laisser un commentaire

HTML autorisé:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Selon son contenu, en particulier si il contient un lien, il se peut que votre commentaire ne s'affiche pas immédiatement et nécessite la validation d'un modérateur. Ceci est une mesure anti-spam! Merci de votre compréhension. Devenez gratuitement un membre de la communauté en vous enregistrant pour éviter ce genre de désagrément.

Bien sûr en déposant un commentaire vous reconnaissez avoir pris connaissance de la charte des commentaires de notre réseau.

Ce blog supporte le service de Gravatar.com.